Chroniques

6003: Perquisition chez Alfred Schaefer

Alfred Schaefer

Le 18 août 2016, le révisionniste allemand Alfred Schaefer voyait son domicile perquisitionné et son matériel informatique saisi. Moins d’un an plus tard, rebelote ! Au petit matin du 6 juillet 2017, la police a fait irruption au domicile d’Alfred Schaefer et, cette fois-ci, a embarqué non seulement ses ordinateurs mais aussi son matériel destiné à la production de vidéos.

Alfred Schaefer est notamment connu pour avoir réalisé avec sa sœur, la violoniste Monika Schaefer, une percutante vidéo intitulée « Pardon Maman, je me suis trompée à propos de l’Holocauste » (Sorry Mom, I was wrong about the Holocaust), vidéo en anglais, sous-titrée en français.

Nous donnons, ci-dessous, un traduction du récit qu’Alfred Schaefer livre de la dernière perquisition.

Hier matin, 6 juillet, à 6h00, la sonnette de notre maison carillonne impétueusement, comme si un fou furieux s’apprêter à défoncer la porte. Ma femme et moi sautons du lit. Je lui dis de ne pas ouvrir immédiatement, de les retenir quelques instants. Alors entrent 7 gaillards, munis d’armes, de gilets par-balle et de menottes, ainsi qu’un « témoin » envoyé par les autorités municipales. Ils ne tenaient pas à faire la même erreur que l’été dernier, quand ils firent un descente et une saisie chez moi, obéissant docilement aux ordres de l’organisation juive et criminelle B’nai Brith Canada. Cette fois-là, j’avais pu produire mon propre « témoin » qui se trouve être un Graf, c’est-à-dire un comte [ndt: en allemand], qui vit de l’autre côté de la rue. La dernière fois, il m’avaient seulement volé mes ordinateurs, mais cette fois-ci, ils en avaient après mon studio [ndt: équipements video]. […] 

• Le texte original est accessible à l’adresse suivante (texte en anglais) : http://eurofolkradio.com/2017/07/07/armed-thugs-raid-alfred-schaefers-home/

Participer au combat !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on RedditEmail this to someone