Les enquêtes de Vincent Reynouard

6005: Shoah, racisme… : comment l’État manipule la jeunesse

Dans cet exposé en quatre parties, Vincent Reynouard explique comment, à l’aide d’organisme comme le Mémorial de la Shoah, l’État transforme les jeunes et, ainsi, « fabrique » des « porteurs de Mémoire ».

Sa propagande se fonde sur des faits vrais, mais présentés hors-contexte. Vincent Reynouard le démontre en s’appuyant sur une affaire bien oubliée : les « piqueuses de l’hôpital d’Orsay », en juin 1940. Il prouve que si l’on se contente de présenter des faits bruts (donc en oubliant qu’à cette époque, la France vivait une débâcle militaire sans précédent), on peut faire passer des infirmières dévouées pour des monstres de cruauté. Puis il rappelle la situation apocalyptique de l’Allemagne à partir de l’automne 1944, une situation qui ne dura pas quatre semaines comme en France, mais près d’un an… (à suivre).

 

 

Participer au combat !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on RedditEmail this to someone