Les billets de Jacques Vecker

6028: Israël, une si maligne influence pour un si petit pays

Monsieur Trump, le dirigeant d’une puissante fédération, frappe rageusement du poing sur la table devant l’aréopage suprême des nations et menaçant du feu atomique la minuscule Corée du Nord qui a l’impertinence, suivant en cela l’exemple de tout Etat souverain, de préparer sa défense selon l’adage „si vis pacem para bellum“.

Je ne saurais le lui reprocher étant donné le monde tel qu’il est quoique j’aie toujours professé „si tu veux la paix, prépare la paix“, en appelant à la justice, à l’égalité, à la fraternelle répartition des biens de la terre et en régulant la démographie. Sans oublier de prêcher d’exemple bien sûr !

 

Pour l’instant en ce début d’automne il n’est qu’à mesurer la „ terrifiante menace“ que représente la petite partie septentrionale de la péninsule coréenne affirmant son droit d’être ce qu’elle est, comparée à celle de l’empire brandissant contre un petit récalcitrant une puissance inégalée et même l’arme nucléaire, maudite à jamais, au risque de plonger l’humanité dans l’apocalypse.

 

Laissons-là ce qui n’est peut-être que lugubres rotomontades et grotesques tartarinades et ouvrons les yeux sur le troublant paradoxe d’Israël. Pourquoi Monsieur Trump ne brandit-il pas „le feu et la fureur“ contre un „Etat voyou“ puissance dix qui s’est permis de s’équiper de bombes atomiques sans que personne, sinon moi et quelques esprits lucides, n’y trouvent à redire, donnant en outre l’exemple pernicieux de la prolifération. Ce petit Etat-croupion n’encourut aucune sanction, bien au contraire. Son chef fut acclamé debout par le congrès des Etats-Unis alors qu’il prenait , sans vergogne, le contrepied de Monsieur Obama, sans sourciller, tout naturellement, comme si cela allait de soi, ce Monsieur Obama n’étant QUE le Président des Etats-Unis (qui, grand-seigneur, laissa passer l’offense comme la facétie d’un gamin indiscipliné…. )

 

Garantes, nous dit-on, de la paix universelle, les Nations-Unies, ont voté maintes résolutions condamnant Israël sans qu’une seule soit suivi d’effet, alors que Monsieur Saddam Hussein, modeste trublion de la paix du monde, fut immédiatement la cible d’une coalition gigantesque pour avoir déployé des armes de destructions massives aussi imaginaires que les „chambres à gaz“ de Monsieur Hitler. Le maître de Bagdad fut tout aussi injustement décrié que celui de Berlin et pendu comme son mnistre chrérien des affaires étrangères, sage négociateur devant l’éternel. Qu’en fut-il de Monsieur Kadhafi, autre victime du chantre de l’ingérence Monsieur Lévy ? Cesdites chambres à gaz, on ne peut plus fictives, sont en fait la colonne vertébrale d’Israël. Sans elles et la prétendue extermination de six millions de Juifs (excusez du peu et ne réfléchissons pas trop sur le nombre estimé des Juifs sous domination „nazie“, dont beaucoup ont émigré „à temps“, dont certains ont servi dans la Wehrmacht, dont d’innombrables ont rejoint les groupes de partisans en divers pays, dont des centaines de milliers ont survécu aux camps, ont rejoint Israël ou éssaimé à travers le monde à moins qu’ils n’aient péri comme tant d’autres du fait de la guerre, des épidémies, des bombardements alliés etc…. La douleur de leurs proches est la nôtre, comme pour toutes les victimes civiles du conflit, dû largement aux oeuvres des dirigeants mondiaux du sionisme,) sans cette consternante mystification, il n’y aurait pas d’Israël tel que nous le connaissons.

 

Prenez en main uniquement un seul document qui en atteste, la première page du Daily Express de Londres daté du 24 mars 1933. Quelques jours après la nomination d’Adolf Hitler, nous lisons “Juda declare war on Germany“ déclaration assortie de mesures de boycott dirigées contre l’Allemagne et ses intérêts dans le monde.. ..Et malgré cela hormis une journée de boycott des magasins Juifs et la tragique nuit de cristal les Juifs ont vécu en Allemagne leur vie juive selon leurs voeux jusqu’à la guerre. Ils furent alors, ennemis déclarés, internés dans des camps, tout comme les citoyens d’origine japonaise aux Etats-Unis. Rien hélas que de très normal. Le fermier allemand du château de Vaugran, réfugié en France après 1933, fut interné en 1939 quoique réfugié opposant au régime national-socialiste, Des centaines de milliers de Juifs français n’ont pas été déportés. Etonnante extermination ! Si la réalité n’était aussi triste on pourrait plaisanter à la manière de Desproges !

 

Il n’en reste pas moins que Israël et le prétendu holocauste se trouvent au coeur du cyclone qui ravage le monde. La petite Corée du Nord est en vérité bien inoffensive par rapport au cancer israëlien répandant ses métastace urbi et orbi. Ouvrons les yeux et nous ne pourrons que constater que les organes d’information se trouvent majoritairement entre les mains de Juifs, si peu français en vérité, qui veillent à ce que la mystification majeure de notre époque prenne le pas sur la vérité historique, s’il le faut par la loi, ce qui est le cas avec la loi Gayssot. Gràce entre autres aux recherches de l’éminent révisionniste Robet Faurisson la vérité sort peu à peu du puits.. Israêl a pu bombarder l’Irak, en temps de paix, menacer l’Iran, créer le chaos en Lybie grâce à Monsieur Lévy, bombarder la Syrie sans être impliquée dans le conflit, en tous lieux souffler sur les braises, qui oserai lui en tenir rigueur ?

Ses fondateurs n’ont-ils pas été exterminés ! Le mal réside surtout à Pyong-Yang !

 

Jacques Vecker 21 Septembre 2017

„Libre expression“ Château de Vaugran 30480 St Paul la Coste

 

Participer au combat !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on RedditEmail this to someone