6018: Le révisionnisme a besoin de vous !

 

Nous relayons aujourd’hui un appel à l’aide du Comité pour le Libre Débat sur l’Holocauste (CODOH).
CODOH finance la publication de nombreux importants ouvrages révisionnistes. Toutefois, depuis que Amazon refuse de vendre les livres de CODOH, le comité a de plus en plus de mal à financer ses projets de publications.
Aujourd’hui, CODOH fait appel à toutes les personnes de bonne volonté afin de financer la traduction d’une œuvre inédite : les recherches de Calo Mattogno sur les Einsatzgruppen.

Lire la suite

6015: Obsèques de Ernst Zündel

Certains de nos lecteurs, qui souhaitent ardemment rendre un dernier hommage à Ernst Zündel, nous écrivent pour nous demander le jour et le lieu de son enterrement. Renseignements pris auprès d’un des fils de Ernst Zündel, voici, pour l’heure, ce que nous sommes en mesure d’annoncer :

  1. Ernst Zündel sera incinéré dans l’intimité : aucune cérémonie n’aura lieu le jour de son incinération ;
  2. Dans quelque temps, l’urne funéraire sera transférée au cimetière de Bad Wildbad, village natal du défunt : une cérémonie sera alors organisée.

Nous donnerons à nos lecteurs tous les renseignements nécessaires pour se rendre à cette cérémonie aussitôt que possible.

6014: Incarcéré sans espoir de libération

Wolfgang Fröhlich

En 2003, l’ingénieur chimiste Wolfgang Fröhlich était condamné à une peine de trois années de prison, dont une ferme, pour révisionnisme. Toutefois, on ne vient pas à bout d’un homme épris de vérité en l’incarcérant : Wolfgang Fröhlich ne cessa jamais de publier des ouvrages révisionnistes, sans se laisser intimider par les condamnations toujours plus lourdes que lui infligeaient les autorités autrichiennes.

Lire la suite

6013: Un héros nous a quitté

Ernst Zündel

Ernst Zündel s’est éteint ce 5 août 2017.

Il fut un guerrier de la vérité, qui mena, sans jamais faiblir ni reculer, une lutte implacable contre le mensonge. Son combat sans concession provoqua l’essor du révisionnisme, et les fruits sa bravoure sont encore visibles de nos jours.

Requiescat in pace.

6012: Enfin une bonne nouvelle !

Sir Peter Lytton Bazalgette By Rachel Goodwin [CC BY-SA 3.0]
Encore vingt ans et les révisionnistes auront pignon sur rue ! C’est en tout cas ce que semble nous prédire Sir Peter Bazalgette, président du Mémorial britannique de l’Holocauste. Lisez plutôt ses propos, rapportés par The Jewish Chronicle et traduits par nos soins :

“J’ai l’impression que, dans les vingt années à venir, la propagation du négationnisme pourrait bien se renforcer au lieu de s’enrayer”.

 

Lire la suite

6010: 96 ans mais apte à la prison

Oskar Gröning

À 21 ans, Oskar Gröning travailla comme simple fonctionnaire au camp d’Auschwitz. Cela lui vaut, à 96 ans, d’être condamné à un peine de quatre années de prison ferme. Étant donné son âge avancé, ses avocats ont demandé que sa peine soit commuée en peine de prison avec sursis. Cette demande a été rejetée par le parquet car, après examen médical, le condamné a été jugé apte à la prison.

Lire la suite

6009: Condamnation pour négationnisme en Autriche

Le tribunal de Feldkirch
By Böhringer Friedrich (CC BY-SA 3.0)

Ce 31 juillet, en Autriche, un homme de 34 ans, dont l’identité n’a pas été divulguée, a été condamné par le tribunal de Feldkirch, en Autriche, à un an de prison avec sursis pour négationnisme.
L’homme a en question a en effet a reconnu être l’auteur de ces deux messages, publiés sur Facebook, dans lesquels il déclare que les gazages de masse n’avaient jamais existé, et que toute cette histoire de Shoah avait été inventée par les juifs pour ternir l’image d’Adolf Hitler, au cas où ce dernier aurait gagné la guerre.

Lire la suite

6008: La preuve par l’architecture

Architectes désireux d’accomplir leur devoir de mémoire et historiens en mal de preuves de l’Holocauste se sont entendus pour réaliser une œuvre dont le titre affiche toute l’ambition : La chambre des preuves. D’après ses auteurs, cette œuvre hors-paire « prouvent, au-delà de tout doute raisonnable, qu’Auschwitz était délibérément conçue comme une usine de mort » (citation tirée du communiqué de presse publié à l’occasion de la 15e Exposition internationale d’architecture).
Nous vous laissons savourer la présentation que donne de cette œuvre le Musée royal de l’Ontario, où l’œuvre est actuellement exposée. Sachez également qu’un site internet entier dédié à cet œuvre (site en anglais)